Nous dénonçons « un budget 2019 à la louche »…

Publié Publié dans Infos

Suite au ROB (Rapport d’Orientation Budgétaire) et au vote du Budget Primitif de la ville de Millas ainsi que celui de la Régie des Eaux et Assainissement, les élus minoritaires ont dénoncé la gestion financière irresponsable de l’équipe dirigeante et ont voté contre le budget primitif 2019.

« Notre commune est l’une des plus endettées du département, dénonce Jacques GARSAU,avec une dette cumulée de 13 954 955 € soit 3 270 € par habitant… Lors de la présentation du budget primitif, nous avons pu constater que le remboursement de la dette ne semble pas être une priorité… Les explications, sans réelle conviction, du maire ne nous ont pas rassuré, mais plutôt inquiété… Nous avons donc voté contre ce budget. Mais je tiens à saluer le travail des agents, qui exécutent leur tâche avec professionnalisme et les moyens du bord. ».

Pour information et pour exemple, l’aménageur du Lotissement El Vivers, doit verser à la Commune une côte part 150 000 €, les nouveaux propriétaires une taxe d’aménagement de plus de 40 000 € pour 2019. Ces sommes ne sont pas affectées au remboursement d’un emprunt « in fine» de 1.4 M€ dont l’échéance est 2021 « mais à des projets d’aménagements poudre aux yeux ». De même, la Régie des Eaux utilise une Convention de Crédit de 1 954 545 € dont le remboursement initial doit débuter en 2021. A ce jour, malgré de nombreux impayés, la Régie des Eaux est en excédent budgétaire celui-ci non plus n’est pas utilisé pour le remboursement du Capital.

« Sans vouloir rentrer dans des données techniques, explique Claude PERSON, notre commune affiche une épargne nette négative de 200 000€, en 2017-2018 et 150 000€ pour 2019…. Des ressources exceptionnelles (patrimoine à la vente depuis le début du mandat sans succès) viendront tout naturellement équilibrer le budget 2019 ! Comment pouvons-nous cautionner de telles explications qui mettent en péril l’avenir de notre commune ?».

L’échéance de 2020 peut ouvrir la voie à un changement de municipalité qui va hériter non seulement d’une dette abyssale, mais surtout d’un besoin de trésorerie à court terme afin de rembourser certains emprunts. Que va-t-il se passer ? La ville pourra-t-elle honorer sa dette ? Quelles mesures devront prendre les futurs élus ?
« Ce ne sont pas sur des hypothèses qu’une ville se gère, mais à travers des projets réalistes, une gestion saine et efficace, une concertation et une communication claire auprès des administrés. »

Réunion mensuelle le 11 mars

Publié Publié dans Infos

L’association Millas Cap 2020, Claude PERSON son président, Jacques GARSAU, candidat aux Municipales de 2020, l’ensemble du bureau et les adhérents vous invitent à les retrouver le lundi 11 mars 2019 – 18h 30 à la Maison du Parc, à la réunion mensuelle qui permettra de poursuivre les discutions engagées autour des préoccupations des Millassoises et des Millassois.

Nous vous présenterons aussi les travaux effectués lors de nos différents ateliers de campagne.

Nous vous attendons nombreux.

Nous vous informons que nous lançons une consultation participative.
Un questionnaire est disponible sur notre site internet : www.millascap2020.fr et bientôt distribué dans votre boîte aux lettres. N’hésitez pas à y participer, votre collaboration est précieuse pour partager et construire ensemble l’avenir de Millas

MILLAS CAP 2020 : meilleurs Vœux 2019

Publié Publié dans Infos

Tout d’abord, l’association Millas 2020, son président Claude PERSON, Jacques GARSAU candidat aux municipales de 2020, l’ensemble du bureau et des adhérents vous présentent tous leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année.

Que 2019 soit pour vous et vos proches une année remplie de bonheur et d’espoir, pour notre association la concrétisation de notre action afin d’être en mesure de présenter pour la campagne de 2020, non seulement une liste mais aussi un programme objectif réaliste et ambitieux.

Nous avons du travail à fournir et nous comptons sur votre investissement pour atteindre cet objectif et animer les différents débats.

Afin de démarrer cette nouvelle année, nous vous invitons à nous retrouver le LUNDI 14 Janvier 2019 – 18h 30 à la Maison du Parc, pour une discussion autour des préoccupations des Millassoises et des Millassois, nous terminerons cette rencontre par le partage de la traditionnelle galette des rois.

Nous vous attendons nombreux ».

Pour nous contacter : millascap2020@orange.fr – 06 50 41 68 44.

Assemblée Générale Millas 2020…

Publié Publié dans Infos

2020 approche et si l’avenir de votre commune vous intéresse ou vous préoccupe, vous êtes conviés à nous rejoindre lors de l’assemblée générale de l’Association « Millas Cap 2020 » le Lundi 17 décembre 2018, à 18h 30, à la Maison du Parc.

Dans l’ordre du jour, Claude PERSON, président de l’association, dressera un bilan moral et financier. Jacques GARSAU, futur candidat aux municipales de 2020, fera un point sur les Ateliers de Campagne et vous proposera la mise en place de rencontres citoyennes, de tables rondes thématiques ainsi que des entretiens avec les professionnels.

La présence d’un grand nombre de citoyens millassois est plus que souhaitable, nous avons besoin de toutes les forces vives pour réussi en 2020, la véritable transition de notre commune et construire ensemble un avenir partagé ».

Démission de Ginette Moral, 1ere Adjointe à Millas, un non événement !

Publié Publié dans Infos

2020 approche et chacun sort du bois… Depuis quelques jours, à Millas, la démission de la 1ere adjointe, Ginette Moral, est un secret de polichinelle. Aujourd’hui, l’opposition au sein de la majorité s’exprime au grand jour. Règlement de compte entre amie ou simple envie de pouvoir ? Crise politique ou crise de nerf ?

« Je ne ferai aucun  commentaire, précise Jacques Garsau  leader du groupe minoritaire, la décision de Madame Moral et  la réaction de Madame Beffara leur appartient… » il s’inquiète aussi de 
« l’image que vont avoir les Millassois des élus qu’ils ont mis en place aux dernières municipales, les mêmes qui gèrent la commune depuis plusieurs décennies et qui se déchirent aujourd’hui.  Il y aura donc en 2020 au moins trois listes, une avec la rose, l’autre sans la fleur emblématique  et la troisième, la notre, qui comme en 2014, sera réellement libre et indépendante (rappelons que seulement 137 voix nous ont manquées pour remporter les élections).Espérons que les préoccupations des Millassois seront au centre des débats, dans tous les cas nous nous y attèlerons car notre seul parti c’est Millas et nous ne nous perdrons pas de temps dans une guerre d’égo et de pouvoir. »